le fléau de la forêt amazonienne

La déforestation : le fléau de la forêt amazonienne.

« C’est une triste chose de songer que la nature parle et que le genre humain n’écoute pas » 

Victor Hugo

Heliconia est soucieuse du respect de la forêt amazonienne et de ses habitants. Nous proposons des voyages en Amazonie en harmonie avec cette nature luxuriante regorgeant de beautés insoupçonnées que nous tentons au mieux de préserver. Nous souhaitons ainsi favoriser le tourisme durable et responsable dans la forêt amazonienne.

Cependant, cette dernière est en danger et cela ne date pas d’aujourd’hui.

Nous vous proposons aujourd’hui quelques points importants pour comprendre le phénomène de déforestation touchant la plus grande forêt du monde.

Quelques chiffres …

La déforestation

La forêt amazonienne est souvent appelée symboliquement le «poumon de la planète». Elle couvre environ 7,3 millions de km2 et elle est répartie sur neuf pays. Le Brésil concentre environ 63% de ses 5,5 millions de km2.

La déforestation de l’Amazonie brésilienne a augmenté de 29 % entre 2012 et 2013. En 2013, on estimait cette hausse à plus de 28% avec 5843km2 de forêts en moins

Les Etats du Para et du Mato Grosso ont été les plus touchés, avec respectivement 2346 km2 et 1139 km2 de forêts rasés.

Les causes…

D’abord, la déforestation est causée par l’agriculture massive (notamment du soja) et par l’élevage extensif. La disparition de la forêt n’est pas directement engendrée par l’abattage des arbres, mais il existe un effet domino. En effet, l’Amazonie est de plus en plus touchée par de nombreux incendies. Les éleveurs et les agriculteurs ont pris l’habitude de mettre le feu aux arbres coupés afin de transformer ces espaces en champs ou en pâturages. Les arbres d’Amazonie ne peuvent renaître de leur cendre contrairement aux arbres évoluant dans un climat plus tempéré, ce qui meurt ne reprend malheureusement pas vie. Le bois consommé est également en constante augmentation dans ce territoire et participe au phénomène de déforestation.

Les conséquences…

La déforestation de la forêt amazonienne provoque l’assèchement des rivières qui alimentent l’Amazone. Cela a pour conséquence la diminution des précipitations dans la région et donc de la neige dans les Andes. Cette neige portant précieuse puisqu’elle apporte de l’eau aux rivières : se dessine un cercle vicieux, fruit de la déforestation. Cela ne laisse présager rien d’optimiste puisque l’Amazone représente 20% de l’apport en eau des océans.

Pour lutter contre ce fléau et tendre vers une situation meilleure…

Depuis quelques années, le gouvernement fédéral tente de lutter plus activement contre ce phénomène. Il a institué un comité comprenant des représentants de 14 ministères afin de réaliser et d’exécuter un plan visant la réduction de la déforestation en Amazonie. Une surveillance et un contrôle plus accrus des défrichements illégaux ont été mis en place. Pour ce faire, le Brésil dispose de systèmes de télédétection de haute technologie, donnant des estimations mensuelles et annuelles. Un système similaire pour la détection de l’exploitation forestière illégale est également en cours d’élaboration.

La matrice énergétique du Brésil est en passe de devenir plus propre que celle des autres pays en développement. Les sources renouvelables correspondent à environ 20 pour cent de la production d’énergie. C’est en réduisant le déboisement que le Brésil a évité l’émission de quelque 200 millions de tonnes de carbone depuis 2004.

L’installation de l’écotourisme en Amazonie apparaît également comme une alternative économique à la population locale. Cette forme de tourisme telle qu’Heliconia la propose, a pour but de faire découvrir la faune, la flore, les paysages, tout en respectant les écosystèmes et les populations locales.

Tags: 

Le blog de Heliconia

Dimanche 09 juin 2019
trek-autonomie-backpack
Lundi 20 mai 2019
Lundi 01 avril 2019
Mercredi 13 mars 2019
Dimanche 24 février 2019