Les dauphins roses, mythiques créatures de l’Amazonie.

Chez Heliconia, nous souhaitons rendre vos voyages au cœur de l’Amazonie inoubliables tout en respectant l’écosystème. Ainsi, nous tentons de développer des projets de tourisme éco responsable en lien direct avec la préservation de l’Amazonie et de tous ses habitants. Nous  vous proposons dans certaines de nos excursions de découvrir et de nager avec les dauphins roses. Comme nous l’évoquions dans l’un des articles précédents, nous sommes en train d’élaborer un projet en collaboration avec l’AMPA, association qui défend les mammifères aquatiques de l’Amazonie. Voici quelques informations qui vous permettront de mieux connaître cette espèce rare, icône de la culture et de la biodiversité de l’Amazonie, que vous aurez peut-être la chance de découvrir à nos côtés.

Les dauphins roses, mythiques créatures de l’Amazonie

Le boto vermehlo en quelques lignes…

Le dauphin rose de l’Amazonie est un dauphin d’eau douce se trouvant exclusivement en rivière. Cette race de dauphin serait la descendante d'ancêtres présents dans l'océan au miocène et qui auraient pénétré en Amazonie. Leur évolution aurait été engendrée par leur adaptation dans l'eau douce au moment où la mer s'est retirée. Ils peuvent mesurer jusqu’à 2,80 mètres pour 150 kilos.  Leur fameuse couleur rose-orange ayant inspiré leur nom provient de la couleur des milieux aquatiques de l’Amazonie. La végétation décomposée ainsi que la vase rend l’eau couleur de thé. Ils sont naturellement gris pâle.

Des légendes séculaires…

Depuis des siècles, les légendes sur ces fascinantes créatures se transmettent. Elles sont apparues bien avant l’arrivée de Christophe Colomb dans le Nouveau Monde. Les habitants de la forêt amazonienne continuent à donner aux dauphins une dimension magique : ils pourraient se transformer en homme et féconder les femmes. Il est nécessaire de les respecter mais il faut rester méfiant car leurs pouvoirs magiques peuvent toucher l’homme et le faire souffrir. De nombreux musiciens brésiliens ont été inspirés par ces récits.

Une espèce menacée

Les dauphins roses sont protégés mais pour certains pêcheurs, ils représentent des proies et des concurrents. Ils sont tués pour être utilisés comme appâts pour les poissons chats ou pour être vendus. En une seule journée de pêche, deux dauphins morts peuvent rapporter dans les 2 400 dollars de poissons chats. Le massacre de ce mammifère est donc en augmentation et c’est symbole historique de l’Amazonie qui est menacé. Cela est significatif des difficultés rencontrées par les autorités locales afin de protéger l’environnement sur un si dense territoire. Selon une estimation, sur les 30 000 dauphins présents dans l’Amazonie, des milliers sont tués chaque année. Dans certains marchés dont celui de Santarém, il n’est pas rare de trouver des parties génitales de dauphin qui serviront de porte-bonheur en matière amoureuse. Il est possible d’acheter des bocaux d’huile de dauphin pour soigner ses rhumatismes. Le ministère de la pêche et de l’environnement prennent de plus en plus de mesures afin de lutter contre ce phénomène. Des associations telles que l’AMPA se mobilisent. Ce projet nous tient donc à cœur, en plus de faire passer un moment inoubliable dans l’Amazonie aux voyageurs d’Heliconia, nous pourrons les sensibiliser à cette cause que nous défendons.  

Tags: 

Le blog de Heliconia

Dimanche 09 juin 2019
trek-autonomie-backpack
Lundi 20 mai 2019
Lundi 01 avril 2019
Mercredi 13 mars 2019
Dimanche 24 février 2019